résultats de la mobilisation contre la réforme des retraites dans les établissements français du second degré d'Allemagne

 

le 5 décembre 2019 :

80 % des résidents ayant cours ce jour et 50 % des Personnels de Droit Local sont en grève au lycée français de Berlin

89 % des résidents à Düsseldorf

50 % à Francfort et un collègue en contrat local exprime son soutien pas la grève également

70 % des résidents à Fribourg

78 % à Hambourg

68 % à Munich et 63,5 % des PDL

63,5 % des résidents à Sarrebruck

 

le 17 décembre 2019 :

84 % des résidents ayant cours ce jour et 10 % des Personnels de Droit Local sont en grève au lycée français de Berlin

73 % des résidents à Düsseldorf

42 % des résidents à Fribourg, 7 % des PDL

81 % à Hambourg

73 % à Munich et 40 % des PDL

81 % des résidents à Sarrebruck et 15,5 % des PDL

 

le 9 janvier 2020 :

67 % des résidents ayant cours ce jour et 31 % des PDL sont en grève au lycée français de Berlin

25 % des résidents à Francfort

35 % à Fribourg et 18 % des PDL

40 % des résidents à Munich

25 % à Sarrebruck

 

le 14 janvier 2020 :

70 % des résidents ayant cours ce jour et 42 % des Personnels de Droit Local sont en grève au lycée français de Berlin

7 % des résidents à Francfort et participation d'un collègue en PDL

40 % des résidents à Sarrebruck et 7 % des PDL

Les collègues de Munich se mobilisent le 16 janvier avec les collègues du primaire, ceux de Hambourg le 21 janvier également avec les enseignants du primaire.

Le 20 février 2020, de nouveau de fortes mobilisations dans les établissements qui ne sont pas en congés (60 % des détachés en grève à Munich et 70 % environ à Berlin)

La mobilisation ne faiblit pas car l'injustice que représente la réforme des retraites en cours, sous couvert d'égalité et de progrès social, est évidente aux yeux des personnes concernées.