A l'attention de M. Brochet,

directeur de l'aefe

sous couvert de M. Blondel,

conseiller culturel à l'ambassade de France à Berlin

sous couvert de Mme Picault ,

conseillère culturelle adjointe à l'ambassade de France à Berlin

sous couvert de M. Kriegel,

proviseur du campus franco-allemand de Berlin

 

 

Berlin, le 31 août 2021

 

 

Madame, Messieurs

 

 

 

Malgré la complexité de l'année scolaire écoulée, les enseignants du lycée francais de Berlin ont fait preuve d'un engagement et d'une flexibilité reconnus par les deux directions de l'établissement, les élèves et leurs parents. Dans ce contexte, la découverte pendant les vacances de Pacques sur le site internet du lycée d'un allongement du calendrier scolaire sans consultation préalable a provoqué l'incompréhension et la colère de l'équipe enseignante.

 

Les discussions avec les autorités de tutelle n'ont donné aucun résultat et le Sénat de Berlin n'a pu fournir aucun texte justifiant que le lycée francais de Berlin devrait déroger de plus en plus à la circulaire de l'AEFE fixant le temps scolaire à 36 semaines de cours et une prérentrée pour les enseignants au plus tôt le 1er septembre.

 

Le manque d'ouverture de la tutelle berlinoise, malgré la promesse de consultations des représentants de la communauté scolaire pour discuter des calendriers futurs nous semble témoigner d'un mépris de plus en plus prononcé vis à vis des exigences d'un partenariat binational. Cette tendance contraste avec le travail des enseignants des deux administrations de l'établissement qui cultivent quant à eux la coopération au quotidien. Le mouvement de grève est du reste soutenu par le principal syndicat allemand présent dans l'établissement. Dans l'hypothèse où les consultations futures n'aboutiraient pas à des compromis acceptables, nous sommes prêts à reconduire ce mouvement.

 

 

Vous remerciant de votre attention, nous vous prions, Madame, Messieurs d'agréer l'expression de nos salutations distinguées,

 

pour les enseignants grévistes, M. Illiano,

secrétaire de la section du Snes du lycée français de Berlin